Documentation du Dr FRAPPE

Ce wiki regroupe les résultats de mes expériences en informatique accumulés au cours de mes recherches sur le net.

Dans la mesure du possible, j'ai cité mes sources ; il en manque certainement… :-)

Apache 2 : options et directives de configuration

Introduction

Sections <Directory>/<DirectoryMatch>, <Location>/<LocationMatch> et <Files>/<FilesMatch>

Les sections <Directory>/<DirectoryMatch> et <Location>/<LocationMatch> regroupent des directives qui s'appliquent à un emplacement précisé et à ses descendants, sous-répertoires et fichiers.

  • section <Directory> : l'argument est un emplacement du système de fichiers.
    • section <DirectoryMatch> : comme <Directory> mais l'argument est une expression rationnelle.
  • section <Location>, l'argument fourni est une URL et non un emplacement du système de fichiers. Ne pas utiliser les sections <Location> pour contrôler l'accès aux répertoires du système de fichiers 1)
    • section <LocationMatch> : comme <Location> mais l'argument est une expression rationnelle.
  • section <Files>, l'argument fourni est un nom de fichier, éventuellement avec jokers. Tous les fichiers de ce nom seront concernés.
    • section <FilesMatch> : comme <Files> mais l'argument est une expression rationnelle.

Les sections sont traitées selon l'ordre d'apparition dans le fichier de configuration.

Syntaxe

Section Directory

<Directory chemin_répertoire>
    ...
</Directory>
chemin_répertoire
chemin absolu d'un répertoire dans le système de fichiers
entourer de guillemets les chemins contenant des espaces.

Section Location

<<Location url>
    ...
</Location>
url
chemin d'URL de la forme /chemin, sans protocole, nom d'hôte, port, ou autre.

Section Files <Files filename>

  ...

</Files></code>

L'argument peut contenir des caractères génériques :

?
un caractère quelconque
*
toute chaîne de caractères
[]
intervalles de caractères
/
Les caractères génériques ne peuvent pas remplacer un / (<Directory “/*/public_html”> ne conviendra pas pour */home/user/public_html, alors que <Directory “/home/*/public_html”> conviendra.)

Section DirectoryMatch, LocationMatch ou FilesMatch

<(DirectoryMatch|LocationMatch|FilesMatch) regex>
    ...
<(/DirectoryMatch|LocationMatch|FilesMatch)>

Comme les sections Directory, Location ou FilesMatch

slashes (/)
un ou plusieurs / sont compris tels quels : aaa/////bbb dans urlaaa/////bbb
Dans la requête, les slashes multiples sont compris comme des slashes uniques. Par exemple, <Location "/abc/def"> répondra à une requête de la forme /abc//def.

Les directives d'une section <Directory> ne s'appliqueront pas aux fichiers du même répertoire si on y a accédé autrement, par exemple via un lien symbolique.

Exemples

<Directory "/usr/local/httpd/htdocs">
  Options Indexes FollowSymLinks
</Directory>

Pour éviter un accès à tout le système de fichiers sans restriction, ajouter un bloc du style

<Directory "/">
    Require all denied
</Directory>

et affiner la configuration pour les répertoires à rendre accessibles.

<Location "/private1">
    #  ...
</Location>

Sans slash de fin, les directives de la section s'appliquent à /private1, /private1/ et /private1/file.txt, mais pas à /private1other

<Location "/private2/">
    # ...
</Location>

Avec un slash de fin, les directives de la section s'appliquent à /private2/ et à /private2/file.txt, mais pas à /private2other

<Location “/”> est un cas particulier qui s'applique à l'ensemble du serveur.

<Files "cat.html">
    # Insérez ici des directives qui s'appliquent à cat.html
</Files>
<Files "?at.*">
    # S'applique à cat.html, bat.html, hat.php etc.
</Files>

Exemples avec des expressions rationnelles

<DirectoryMatch "^/www/(.+/)?[0-9]{3}/">
    # ...
</DirectoryMatch>

pour les sous-répertoires de /www/ dont le nom se compose de trois chiffres.

<LocationMatch "/(extra|special)/data">
    # ...
</LocationMatch>
“/(extra|special)/data”
URL contenant les sous-chaînes /extra/data ou /special/data.
“^/(extra|special)/data”
Pour une URL « commençant par /extra/data ou /special/data », préfixez l'expression rationnelle avec un ^.

Directives utilisables dans ces sections

Options

Définit les fonctionnalités disponibles pour un répertoire particulier

Syntaxe
Options [+|-]option [[+|-]option] ...

Si plusieurs directives Options s'appliquent à un répertoire, c'est la plus spécifique qui est utilisée et les autres sont ignorées → les options ne sont pas fusionnées.
Toute option précédée d'un + est ajoutée à la liste des options courantes
toute option précédée d'un - est supprimée de la liste des options courantes.
On n'a pas le droit de mélanger des options avec et sans +/- ; cela ferait planter le démarrage du serveur.
Valeur par défaut

Options FollowSymlinks

option
Valeurs possibles
None
Aucune fonctionnalité spécifique n'est activée
All
Toutes les options sauf MultiViews
ExecCGI
Autorisation de l'exécution de scripts CGI à l'aide du module mod_cgi
FollowSymLinks
Le serveur va suivre les liens symboliques dans le répertoire concerné 2)
Includes
inclusions autorisées côté serveur (SSI) à l'aide du module mod_include
IncludesNOEXEC
Les inclusions côté serveur (SSI) sont permises, mais #exec cmd et #exec cgi sont désactivés. L'utilisation de #include virtual pour les scripts CGI est cependant toujours possible depuis des répertoires définis par ScriptAlias.
Indexes
Si l'URL de la requête correspond au répertoire concerné, et si aucun DirectoryIndex (par exemple index.html) n'est défini pour ce répertoire, le module mod_autoindex va renvoyer un listing formaté du répertoire.
MultiViews
Les vues multiples (“multiviews”) à contenu négocié à l'aide du module mod_negotiation sont autorisées.
SymLinksIfOwnerMatch
Le serveur ne suivra que les liens symboliques qui renvoient vers un fichier ou un répertoire dont le propriétaire est le même que celui du lien.

Par exemple,

sans aucun symbole + et - :

<Directory "/web/docs">
  Options Indexes FollowSymLinks
</Directory>

<Directory "/web/docs/spec">
  Options Includes
</Directory>

Ici, seule l'option Includes sera prise en compte pour le répertoire /web/docs/spec.

Par contre, si la seconde directive Options utilise les symboles + et - :

<Directory "/web/docs">
  Options Indexes FollowSymLinks
</Directory>

<Directory "/web/docs/spec">
  Options +Includes -Indexes
</Directory>

alors, les options FollowSymLinks et Includes seront prises en compte pour le répertoire /web/docs/spec.

AllowOverride

Syntaxe
AllowOverride All|None|directive-type [directive-type] ...

Valeur par défaut

AllowOverride None

Autorise ou non l'utilisation des fichiers .htaccess.

Il est préférable de les désactiver (par défaut)

Pour les réactiver :

AllowOverride All

Require all

Require all remplace les anciennes directives Order Allow from all et Deny from all désormais obsolètes.

Syntaxe
Require all (granted|denied)

granted
accès autorisé pour toutes les requêtes
denied
accès interdit pour toutes les requêtes

Exemples :

Require all granted

autorise l'accès à ce répertoire

Require all denied

interdit l'accès à ce répertoire

CGIMapExtension

Localise l'interpréteur des scripts CGI

Syntaxe
CGIMapExtension chemin CGI .extension

Cette directive localise pour le serveur Apache trouve l'interpréteur servant à exécuter les scripts CGI.

Par exemple, avec la définition

CGIMapExtension sys:\foo.nlm .foo

tous les fichiers scripts CGI possédant une extension .foo seront passés à l'interpréteur foo.

Hôtes virtuels (Directive <VirtualHost>)

Directives utilisables dans ces sections

ServerAdmin

Adresse e-mail inclue par le serveur dans ses messages d'erreur au client.

Syntaxe
ServerAdmin email-address|URL

Il est souvent mieux de dédier une adresse pour cela, comme :

ServerAdmin www-admin@foo.example.com

DocumentRoot

Cette directive définit le répertoire à partir duquel httpd va servir les fichiers.

C'est la racine principale de l'arborescence des documents visible depuis Internet.

Syntaxe
DocumentRoot chemin_répertoire

chemin_répertoire
Le répertoire défini par la directive DocumentRoot ne doit pas comporter de slash final.
Si chemin_répertoire n'est pas un chemin absolu, il est considéré comme relatif au chemin défini par la directive ServerRoot.
S'il ne correspond pas à un Alias, le chemin de l'URL sera ajouté par le serveur à la racine des documents afin de construire le chemin du document recherché.
Valeur par défaut
DocumentRoot “/usr/local/apache/htdocs”

Exemple :

DocumentRoot "/usr/web"

un accès à http://my.example.com/index.html se réfère alors à /usr/web/index.html.

ServerName

Nom d'hôte et port que le serveur utilise pour s'identifier

Syntaxe
ServerName [protocole://]nom-de-domaine|adresse-ip[:port]

ServerName (éventuellement conjointement avec ServerAlias) identifie de manière unique un hôte virtuel basé sur le nom.

Si vous utilisez des hôtes virtuels basés sur le nom, ServerName dans une section <VirtualHost> spécifie quel Hostname doit apparaître dans l'en-tête Host: de la requête pour correspondre à cet hôte virtuel.

ServerAlias

La directive ServerAlias ​​définit les noms alternatifs pour un hôte, à utiliser avec des hôtes virtuels. Peut ​​peut inclure des caractères génériques.

Syntaxe
ServerAlias hostname [hostname] ...
<VirtualHost *:80>
  ServerName server.example.com
  ServerAlias server server2.example.com server2
  ServerAlias *.example.com
  UseCanonicalName Off
  # ...
</VirtualHost>

Les hôtes virtuels basés sur <virtualhost> sont traités dans l'ordre où ils apparaissent dans la configuration.

Le premier ServerName ou ServerAlias correspondant ​​est utilisé.

Directives

ServerPath

Chemin-URL pour un hôte virtuel accédé par un navigateur incompatible.

Syntaxe :

ServerPath URL-path

Contexte : virtual host

<VirtualHost>

<VirtualHost>
    ...
</VirtualHost>

groupe des directives qui s'appliquent uniquement à un hôte virtuel particulier.

Lorsque le serveur reçoit une requête pour un document sur un hôte virtuel, il utilise les directives incluses dans la section <VirtualHost>

Syntaxe :

<VirtualHost addr[:port] [addr[:port]] ...>
    ...
</VirtualHost>
Addr
peut être l'un des suivants, éventuellement suivi d'un signe deux-points et d'un numéro de port (ou *) :
  • L'adresse IP de l'hôte virtuel
  • Le caractère *, qui agit comme un caractère générique et correspond à n'importe quelle adresse IP.
  • La chaîne _default_, un alias pour *
<VirtualHost 10.1.2.3:80>
    UseCanonicalName Off
    ServerAdmin webmaster@host.example.com
    ServerName server.example.com
    ServerAlias www.server.example.com server server2.example.com server2
    ServerAlias *.example.com
    DocumentRoot "/www/docs/host.example.com"
    ErrorLog "logs/host.example.com-error_log"
    TransferLog "logs/host.example.com-access_log"
</VirtualHost>

Chaque hôte virtuel doit correspondre à un nom d'hôte différent pour le serveur.

ServerAdmin
Adresse e-mail que le serveur inclut dans les messages d'erreur envoyés au client
ServerName
Syntaxe :
ServerName hostname

Un ServerName doit être spécifié dans chaque bloc <VirtualHost> S'il est absent, le ServerName sera hérité de la configuration du serveur principal. Lorsqu'une requête est reçue, le serveur cherche la meilleure correspondance d'une <VirtualHost> basée sur IP et port
  • Si aucune correspondance n'est trouvée, la configuration du serveur principal est utilisée.
  • Si plusieurs hôtes virtuels ont la même adresse IP et le même port, le serveur recherche la meilleure correspondance avec le nom d'hôte demandé.
  • Si aucun hôte virtuel ne correspond, c'est le premier hôte virtuel avec l'adresse IP qui sera utilisé → pour une adresse IP et une combinaison de ports donnés, le premier hôte virtuel listé est l'hôte virtuel par défaut.
ServerAlias
Syntaxe :

ServerAlias hostname [hostname] ...

Définit les noms alternatifs pour un hôte. ServerAlias ​​peut inclure des caractères génériques, le cas échéant.
Les hôtes virtuels correspondants le mieux sont traités dans l'ordre dans lequel ils apparaissent dans la configuration. Le premier ServerName ou ServerAlias correspondant ​​est utilisé.
DocumentRoot
Syntaxe :

DocumentRoot directory-path

Définit le répertoire à partir duquel httpd servira les fichiers.
Le serveur ajoute le chemin de l'URL demandée à la racine du document pour faire le chemin du document
Exemple :

DocumentRoot "/usr/web"

Un accès à http://my.example.com/index.html → /usr/web/index.html

Si le chemin du répertoire n'est pas absolu, il est supposé relatif au ServerRoot.
DocumentRoot doit être spécifié sans barre oblique finale.

Require all denied

Voir aussi

1)
Les URLs sont indépendantes du système de fichiers → des URLS différentes peuvent mener au même emplacement
2)
Bien que le serveur suive les liens symboliques, il ne modifie pas le nom de chemin concerné défini par la section <Directory>