Installation de Ubuntu

- Installation normale de Ubuntu

Démarrer le PC sur le CD d'installation d'Ubuntu. Il apparaît la fenêtre suivante :

Choisir <key>essayer ubuntu</key>

Le bureau s'affiche.

Lançons l'éditeur de partitions Gparted :

Nous pouvons voir les partitions et les disques. ici, le disque /dev/sda comporte déjà un Windows installé.

Si nous ouvrons le menu des disques, nous trouvons un deuxième disque, /dev/sdb, non partitionné.

C'est celui sur lequel nous allons installer Ubuntu.

Lançons donc l'installation

Choix de la langue : <key>continuer</key>

Cocher :

  • Télécharger les mises à jour
  • Installer un logiciel tiers

puis <key>continuer</key>

“Autre chose” permet de partitionner finement

puis <key>continuer</key>

En bas, choisir le disque sur lequel sera installé le menu de démarrage. Ici, on choisit le disque /dev/sdb destiné à Ubuntu pour ne pas toucher à celui de Windows qui se trouve sur le disque /dev/sda

Dans l'espace libre de /dev/sdb destiné à Ubuntu, ajoutons une nouvelle partition

  • Partition primaire
  • Taille : on laisse un espace libre pour le swap
  • Au début de l'espace
  • ext4
  • Point de montage : / (racine)

Puis <key>valider</key>

Dans l'espace libre laissé en fin de disque, créer une partition de swap :

Le disque est prêt.

Lançons donc l'installation.

Emplacement géographique ; <key>continuer</key>

Clavier ; <key>continuer</key>

  • Nom (ex; Robert Dupont)
  • nom de l'ordinateur sur le réseau local
  • nom d'utilisateur et son mot de passe
  • ouvrir la session automatiquement

<key>continuer</key>

Éventuellement, importer des comptes depuis Windows

<key>continuer</key>

C'est fini. <key>Redémarrer maintenant</key>

Enlever le CD puis <key>entrée</key>

- Réinstallation d'Ubuntu à l'identique

- Sauvegarde de l'installation à reproduire

Sauvegarder le fichier /etc/apt/sources.list, éventuellement en l'adaptant, sur un support externe (clé usb)

  1. Liste des paquets :\\
    dpkg --get-selections > liste-anciens


    Cela crée un fichier “liste-anciens” dans le répertoire courant.
    Il contient la liste des paquets installés.

Sauvegarder le fichier liste-anciens sur le support externe

- Restauration de l'installation sauvegardée

Commencer par restaurer la sauvegarde /etc/apt/sources.list en l'adaptant à la nouvelle configuration

Récupérer la liste des paquets à réinstaller :

  1. Après réinstallation :
    dpkg --get-selections > liste-base
  2. Ne garder que les paquets différents :
    diff -d liste-base liste-anciens | grep '>' | sed 's/^> //' > liste-a-charger

<note>On extrait les différences, on ne retient que les lignes commençant par > et on supprime le > en début de ligne</note>

  1. Enfin, réinstaller :
    sudo apt-get update
    sudo dpkg --set-selections < liste-a-charger
    sudo apt-get -u dselect-upgrade

- Principaux paquets à installer

Installer les paquets mono-complete,openjdk-7-jre,icedtea-7-plugin,manpages-fr,ntfs-3g,iftop,htop,lsof,gparted,wget,geany,samba,samba-common-bin,cifs-utils,x11vnc,dnsmasq

ou en ligne de commande :

  • sudo aptitude install mono-complete openjdk-7-jre icedtea-7-plugin manpages-fr ntfs-3g iftop htop lsof gparted wget geany samba samba-common-bin cifs-utils x11vnc dnsmasq
= mono-complete : Système mono (équivalent de Microsoft .net)
= openjdk-7-jre,icedtea-7-plugin : Java (Pour vérifier l'installation de Java, aller sur : [[http://www.java.com/fr/download/testjava.jsp]])
= manpages-fr : Pages de man en français
= ntfs-3g : ntfs
= iftop, htop : suivi des processus
= lsof : suivi des processus, par exemple pour ceux qui utilisent le port 80 :<code>lsof -i :80</code>, ce qui permet éventuellement de les tuer
= gparted : partitionnement
= wget : récupération de fichiers sur internet
= geany : un éditeur léger très commode
= samba, samba-common-bin, cifs-utils : partage de répertoires sur le réseau
= dnsmasq : serveur dns